Approche

Financer l’écart des entreprises de croissance émergente

Tandis que le Canada fait l’objet d’une réputation grandissante au niveau international en matière d’innovation, de nombreuses entreprises canadiennes du secteur technologique ne reçoivent pas le financement suffisant afin d’atteindre leur potentiel de croissance. Notre recherche, plusieurs années d’investissement et une expérience opérationnelle au Canada démontrent un déséquilibre persistant entre le nombre important d’entreprises du secteur technologique à la recherche d’un financement de croissance émergente et le montant du capital ciblant ces entreprises dans leur phase de croissance initiale. Cet écart de financement des entreprises de croissance émergente ralentit leur développement, retarde leur sortie et limite leur évolution. Yaletown se concentre ainsi à financer l’écart de ces entreprises de croissance émergente. C’est notre manière d’apporter notre soutien à l’innovation des entrepreneurs canadiens et d’offrir une opportunité attrayante risque-rendement pour les investisseurs.

Nous investissons en vue d’accélérer la croissance et de réaliser des sorties de grande valeur et en temps opportun.

Yaletown investit dans des entreprises en phase de croissance émergente du secteur technologique au Canada qui mettent au point et commercialisent des produits visant à améliorer la durabilité et la productivité pour les clients d’affaires et industriels. Nous faisons référence à ces thèmes sectoriels en tant qu’entreprise du savoir et industrie de l’intelligence.

Nous cherchons à investir une somme initiale de 2 à 5 millions de dollars, avec un capital réservé pour les financements subséquents pour un montant total situé entre 7,5 et 15 millions de dollars. Bien que nous fassions régulièrement des partenariats avec d’autres fonds pour des financements ultérieurs, nous préférons diriger ou codiriger nos investissements initiaux.

Nous soutenons la croissance essentielle des entreprises.

Pour chaque entreprise que Yaletown soutient, notre équipe contribue à l’expérience opérationnelle et financière et procure également une perspective rigoureuse en matière de croissance afin d’aider les équipes pour ce qui est de la concentration et de l’exécution. Nous finançons et appuyons les entrepreneurs afin de les aider à accroître leurs revenus, commercialiser davantage leurs produits, développer leurs équipes et faire évoluer leur stratégie d’affaires afin de gagner une plus grande part de marché. Nous apportons notre aide dans tous les aspects du cycle de vie de l’entreprise, parmi lesquels figurent le financement, les relations stratégiques, les fusions et acquisitions, ainsi que la planification et la préparation des appels publics. Nous proposons également des connexions à un important réseau de contacts dans les secteurs industriel et financier, permettant de valoriser les entreprises de notre portefeuille.

Envie d’explorer un partenariat? Présentez-vous – ou, mieux encore, faites-vous présenter par l’entremise de notre réseau.

Recherche concernant les besoins de financement dans le secteur technologique au Canada

Thomson Reuters a classé Yaletown parmi les investisseurs indépendants privés du secteur technologique les plus actifs au Canada depuis 2013. En tant que vecteur de croissance actif au sein de l’économie de l’innovation au Canada, nous menons des recherches de routine sur le secteur et ses écarts de financement.

Nos recherches visent à améliorer notre connaissance du marché et celle de la communauté d’investissement au Canada. Nous appliquons nos découvertes à l’accélération de la croissance des entreprises dans lesquelles nous investissons, réduisant leurs délais de sortie et leur permettant de réaliser d’importantes primes de sortie.

Écarts d’investissement dans le secteur technologique au Canada

En 2016, Yaletown Partners a mené une étude détaillée sur l’activité de financement au Canada. Le rapport montre que ces écarts en disponibilité de capital au Canada entraînent un ralentissement dans l’évolution des entreprises canadiennes, des délais de sortie plus longs et l’obtention de résultats plus modestes que leurs consœurs du secteur technologique aux États-Unis.

Cette recherche ne s’attache pas seulement à l’étape de financement ou à la taille, mais à l’incidence des flux de capitaux au fur et à mesure que l’entreprise prend de l’expansion. Elle révèle que l’offre en capital au Canada est à la fois insuffisante et inégalement répartie au-delà du stade initial. La plus grande opportunité du Canada en vue de réaliser une plus grande valeur en provenance du secteur technologique repose sur la réduction de cet écart du capital de croissance, évalué actuellement à un milliard de dollars et qui continue de croître.

Des recherches supplémentaires sur la maturité technologique au Canada par province et sur l’avenir des technologies propres sont disponibles ici (en anglais seulement).

NOVELLES EN FRANCAIS

Yaletown Partners gagnante du prix de la Transaction de l’année décerné par la CVCA

Le prix souligne l’impact de mise à l’échelle de l’entreprise sur l’innovateur en matière d’intelligence artificielle et d’Internet des objets, Bit Stew Systems Vancouver, C.-B. – Le 7 juin 2017 : La Canadian Venture Capital & Private Equity Association (CVCA) a annoncé aujourd’hui les premiers gagnants de son prix décerné lors de la conférence  du capital […]

Yaletown s’implante au niveau national et ouvre des bureaux à Montréal et à Toronto

Montréal, QC, le 24 mai 2017 – Yaletown Partners élargit son équipe à Montréal et à Toronto, créant ainsi un réseau national concentré sur la réduction de l’écart concernant le capital de croissance que connaissent les entreprises du secteur technologique et les industriels canadiens. Les membres de Yaletown à Vancouver, à Calgary, à Montréal et […]

La recherche menée par Yaletown Partners souligne les écarts en matière d’investissement dans le secteur technologique au Canada

Vancouver, Colombie-Britannique – Yaletown Partners a publié aujourd’hui la version française de son étude détaillée sur l’activité de financement au Canada révélant d’importants écarts concernant le capital disponible pour les entreprises du secteur technologique au pays, incluant le Québec. L’accès au capital, au talent et aux marchés sont les trois principaux moteurs de l’écosystème de […]